Accueil / Chine/Hong-Kong / Les volontaires MEP rendent hommage au père Lajeune


Chine/Hong-Kong

Les volontaires MEP rendent hommage au père Lajeune

Publié le 01/08/2019
Le Père Gabriel Lajeune, mep, résidait dans le foyer pour personnes âgées où sont envoyés plusieurs volontaires MEP de Hong-Kong. Il a connu et accueilli de nombreux jeunes volontaires MEP qui ont été marqués par sa bienveillance. Ils lui rendent hommage.

 

« Si vous aviez connu le Père Lajeune, je suis sûre que vous l’auriez aimé. Derrière une façade bougonne se cachait un personnage haut en couleur, rempli d’humour face aux aléas de la vie. Alors, à celui qui a été mon grand-père spirituel, à celui grâce à qui j’ai fait ma première communion à Hong-Kong, à celui dont le côté ronchon m’a tant fait rire, à celui qui s’endormait pendant les complies puis me reprochait d’aller trop vite, à celui qui chantait si souvent : « Non, rien de rien, non je ne regrette rien », à celui qui attendait avec hâte de retrouver Celui à qui il avait dédié sa vie : Merci ! Merci du plus profond de mon cœur, parce que je réalise la chance que j’ai eue de vous croiser, mon Père. » Maureen

 

« Bonjour mon père ! Bonjour mon fils ! me répondait le Père Lajeune en levant son sourire vers moi. Les souvenirs se bousculent, d’un prêtre qui a marqué durablement ma vie de séminariste. Il fut un père pour la vie spirituelle de mon volontariat, et mon amour de la Chine. Un grand-père par la bienveillance et la lucidité de ses questions. Un frère dans la prière commune des offices et du chapelet. Un ami : les 68 ans d’écart furent franchis par sa franchise et son humilité, telle la fois où il me demandait s’il devait culpabiliser du bien que lui faisaient les massages de 大姐, la « grande sœur ». Et, enfin, un maître dans la qualité de ses relations, sa présence aux autres, tant pour faire connaissance que pour converser lors de ses nombreuses visites parfois fatigantes. Voilà ce que je retiens le plus de celui que ses confrères nommaient affectueusement Gaby ». Valentin

 

 

« Le Père Lajeune a fait partie intégrante de notre mission, quelle chance ! En trois mois, nous avons pu tisser une belle relation fraternelle. Énergie et sagesse, caractère et répondant, le tout accompagné d’une pointe d’humour voici les qualitatifs retenus pour ce courageux missionnaire de la foi ! En juillet 2017, il fêtait ses 91 ans. Nous avons passé un moment très chaleureux autour d’un déjeuner vietnamien, entourés de ses chers paroissiens et prêtres de Hong Kong ! » Guillemette

Extrait de la Revue MEP n°551 – juillet-août 2019