Accueil / Actus / Incendie au centre de recyclage du Père Moal à Taïwan.


Actus

Incendie au centre de recyclage du Père Moal à Taïwan.

Publié le 27/02/2020
Le 22 février au matin, un incendie s’est déclaré dans le hangar du centre de recyclage du père Yves Moal, à Taïwan. Centre dans lequel travaille chaque année, un à quatre volontaires MEP depuis plusieurs années. Crée il y a 22 ans dans la ville de Yuli, à l’est de Taïwan, ce centre vient en aide aux plus vulnérables et contribue à faire face à la pollution entraînée par le développement de l’ile depuis plusieurs dizaines d’années. « 
Les objets recyclés, ramassés et triés chaque semaine, sont revendus afin de soutenir diverses associations locales, notamment pour les personnes handicapées. En se développant, le centre a permis de soutenir des personnes en difficulté en leur donnant un travail », comme le rappelle Eglise d’Asie, l’agence d’information des Missions Etrangères de Paris.
Au coeur de cette triste nouvelle cependant, deux raisons de se réjouir. D’abord l’absence de victimes. Ensuite, l’afflux de nombreux dons, qui permettrons une reconstruction des bâtiments détruits.

« Samedi 22 février au matin, un incendie s’est déclaré dans un hangar du centre de recyclage du père Yves Moal (MEP), à Taïwan, réduisant en cendres une grande partie des vêtements et des livres qui s’y trouvaient. Les pompiers ont pu intervenir suffisamment rapidement pour éviter que l’incendie se propage dans le reste des locaux, et les dégâts ont pu être limités. Néanmoins, pour les personnes du centre qui travaillaient dans le magasin, le fait de voir partir en fumée leur lieu de travail réaménagé récemment n’a pas été facile. Dès le lendemain, suite à des publications sur l’incendie dans les médias locaux et sur les réseaux sociaux, les soutiens ont afflué de partout. Si bien que le soir même, il y avait déjà suffisamment de fonds pour refaire entièrement les locaux.

En début de semaine, le père Yves Moal était encore sollicité de toutes parts, et a demandé aux bienfaiteurs de cesser les dons, la somme réunie dépassant largement le nécessaire… De quoi illustrer l’immense gratitude des Taïwanais pour l’œuvre caritative du prêtre. En attendant, l’activité du centre a pu reprendre rapidement son cours habituel, le gros du travail se faisant principalement à l’extérieur du bâtiment. Deux autres incidents similaires s’étaient déjà produits auparavant. Le père Moal ignore encore l’origine de l’incendie, mais une enquête policière a été ouverte et le prêtre explique vouloir rendre le centre de recyclage plus sûr à l’avenir. »

(EDA / Avec Udn.com et Bruno, volontaire à Taïwan)