Accueil / Birmanie / L’Eglise de Birmanie demande des volontaires MEP


Birmanie

L’Eglise de Birmanie demande des volontaires MEP

Publié le 22/04/2019
Pour le premier jour de leur session de formation, les futurs volontaires MEP ont eu la joie d'accueillir des partenaires du Volontariat MEP, le Père Noel Saw Naw Aye et Mgr Francis Saw, respectivement coordinateur des projets du diocèse et vicaire général du diocèse de Rangoon.

A l’issue de la messe, Mgr Francis Saw a vivement remercié les Missions Etrangères pour « ce lien très fort avec l’Eglise de Birmanie et notamment avec le diocèse de Rangoon ». « Merci aux Missions Etrangères pour leur travail et pour nous avoir apporté l’Evangile », a souligné le vicaire général dont les parents ont été mariés par un missionnaire.

« Maintenant c’est à vous, jeunes volontaires, de venir nous aider, nous, mais aussi les jeunes, qui vous attendent. Votre présence pour eux, pour nous, est très importante. Bienvenue en Birmanie, nous vous attendons, et nous serons très heureux de vous faire découvrir nos paysages et nos cultures. »

Le Père Noel Saw Naw Aye a ensuite invité les volontaires qui seront envoyés dimanche en mission, à ne pas avoir peur de ce long voyage. « Jésus nous a dit, « N’ayez pas peur » . Il nous a dit qu’il nous attendait sur le chemin. Jésus vous attend donc là-bas. » 

Il a également remercié les volontaires pour leur courage et leur esprit de service. « Bien sûr vous pourrez rencontrer des difficultés, mais merci pour votre courage et votre esprit missionnaire. C’est un grand exemple pour l’Eglise et pour moi-même ! »

Enfin, rappelant les liens entre les Missions Etrangères et le diocèse de Rangoon, le Père Noël a conclu en associant les volontaires à l’histoire de la Société : « Les MEP et le diocèse de Rangoon ne sont pas étrangers : les MEP sont toujours dans notre cœur et donc les enfants des MEP (les volontaires) y ont également leur place. Encore merci et bienvenue. »

Depuis l’ouverture de la Birmanie, ce sont 7 volontaires qui y ont été ou vont y être envoyés prochainement, pour des missions de coordination de projets, de comptabilité, d’enseignement ou d’animation, travaillant étroitement avec les services diocésains.